mardi 24 mai 2016

Money Monster - Jodie Foster

Synopsis :

Ce film est présenté Hors Compétition au Festival de Cannes 2016

Lee Gates est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs…

Date de sortie : 12 mai 2016 (1h 36min)
Réalisateur : Jodie Foster
Cast : Georges Clooney, Julia Roberts, Jack O'Connell, Caitriona Balfe, Dominic West...
Genre : Thriller
Nationalité : Américain
Distributeur : Sony Pictures
Source : Allocine

____________________

Vous pouvez suivre l'actualité du film sur sa page Facebook


Avis Sweety :

J’ai appris la sortie de ce film lors du festival de Cannes et avec la montée des marches plus que regardée de Julia Roberts et George Clooney qui sont deux acteurs que j’adore. De plus, le film est réalisé par Jodie Foster pour qui j’ai une immense admiration.

Le film commence sur le plateau d’une émission acidulée appelée « Money Monster » et présentée par Lee Gates (George Clooney). Je dois avouer que j’ai trouvé que ce show était assez caricatural avec des show girls, des chorégraphies et des tenues dignes de celles des Claudette. Un show à l’américaine comme on les imagine. Mais c’est tout cette atmosphère qui va faire découler le reste de l’histoire. En effet, l’émission Money Monster a pour but de « guider » les gens qui veulent investir en bourse afin d’optimiser au mieux leur choix. Malheureusement, tout ne se passe pas toujours comme Gates le préconise...

Un homme qui a tout perdu à cause de lui le prend en otage devant les yeux de sa réalisatrice Patty Fenn (Julia Roberts) et de l’équipe entière. Commence alors un huis-clos télévisé assez stressant pour les personnages mais aussi pour moi. Beaucoup de vérité éclate au grand jour et Lee Gates commence à réaliser certaines choses sur lui, sa vie et job. Il prend conscience du mal qu’il peut faire et aussi à quel point il est imbu de lui-même. 
Cette première partie vaut par le jeu de Jack O’Connell dans le rôle du désespéré Kyle Budwell qui en suivant les conseils de Gates a tout perdu. O’Connell m’a transporté. Je ressentais sa tristesse et son désespoir. Il est très facile de s’identifier à lui car c’est un personnage « normal ». Il galère dans sa vie et souhaite avoir un avenir meilleur donc il fait tout pour y arriver. C’est un peu nous en lui.
Face à lui, un George Clooney qui joue un personnage hautain et imbu de lui-même. Clooney apporte un charisme important à son personnage et il dégage une énergie qui apporte un peu plus un sentiment d’asphyxie dans ce huis-clos.
Et puis, il y a Julia Roberts parfaite dans son rôle de guide par oreillette. Elle apporte un peu de fraicheur et de sécurité aux spectateurs mais aussi à Gates. Et surtout, elle découvre qu’il y a un problème, qu’il y a un loup concernant la chute vertigineuse des actions mises en cause par Budwell.

La deuxième partie du film se passe à l’extérieur, dans les rues de New York. Budwell et Gates sont donc sortis du plateau ce qui amène donc la fin du huis-clos. Une nouvelle intrigue commence autour de Walt Camby le patron de la société qui a fait perdre tout son argent à Budwell. La tension est toujours palpable et j’ai autant stressé que les personnages. Gates fait son repentir et se prend d’amitié pour Budwell. Il va même jusqu’à l’aider dans sa quête de vérité, peut être pour commencer à se pardonner à lui-même.
Le face à face entre Camby et Budwell arrive et celui-ci est sans surprise. J’ai été ému par la réaction de Gates et Camby réagit comme n’importe quel mec de son acabit.

Ce film souhaite mettre en avant les malversations du monde des finances et les conséquences qu’il peut y avoir. La réalisation est assez timide mais au final, on obtient un film sympathique et des acteurs très convainquant dans leur rôle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire