Concours Anniversaire 3 ans

vendredi 18 mai 2018

Sweet Heart - K. Bromberg

Résumé :

Une histoire de seconde chance par l'auteur de la série culte Driven, Best-seller du New York Times.
Tout a commencé par une invitation. Au mariage de mon ex-fiancé. J'aurais dû l'ignorer. La mettre à la poubelle. La brûler. Mais je ne l'ai pas fait. Je viendrais accompagnée. Et mon assistante a accidentellement envoyé ma réponse.

C'est là qu'entre en scène Hayes Whitley. Mégastar de cinéma. L'homme qui a ravi le cœur de millions de fans. Mais moi, je lui avais donné le mien neuf ans auparavant. C'était mon premier amour. Il était mon tout. Jusqu'au moment où il a pris la tangente pour poursuivre ses rêves sans le moindre au revoir.

Lorsqu'il s'est pointé, sortant de nulle part, dix ans plus tard, j'aurais mieux fait de garder mes distances. J'aurais dû rejeter sa proposition de m'accompagner au mariage de mon ex.
Je n'aurais jamais dû le laisser m'embrasser. Mais je ne l'ai pas fait. Et maintenant, nous nous retrouvons à nous demander si les morceaux de la vie que nous avons partagée autrefois s'emboîteraient toujours d'une façon ou d'une autre.

Un premier amour, ça ne s'oublie pas facilement. La question est de savoir si nous préférons oublier ou si nous prenons du le risque de voir ce qui va se passer ?
____________________

 Vous pouvez suivre l'actualité de K. Bromberg

Avis Honey :

Il faut que je vous dise quelque chose : j’ouvre pour la première fois un livre de Kristy Bromberg. Si si, je vous le jure. Ne me frappez pas s’il vous plaît !! Pourtant j’ai les quatre premiers tomes de Driven mais je n’ai jamais trouvé le temps pour lire cette saga. Et ce n’est pas l’envie qui manque, surtout avec la promo ces dernières semaines concernant le tournage des films.

Mais bon, parlons plutôt de ma première expérience Bromberg. Que dire à part que j’ai tout simplement adoré cette romance. Le récit est pétillant, addictif et tellement sexy.

L’héroïne, Saylor, est un petit bout de femme éteint et maussade qui tente de vivre de sa passion : les cupcakes. Elle ne vit plus que pour ça aujourd’hui. Elle s’en sort à peine avec sa boutique seulement il se pourrait bien que les dés soient pipés. Et là, il y a la réception de cette invitation. Une invitation qui pourrait bien tout bouleverser !
Vous savez, l’avantage quand on repart de zéro dans tous les domaines, c’est qu’on est plus encombré de poids morts (ou de faux amis). Saylor, qui a tout perdu en quittant son fiancé, sait qu’elle peut compter sur le soutien indéfectible de son frère, c’est grâce à lui qu’elle tient le coup aujourd’hui (et qu'elle a tenu le coup par le passé). Ainsi que Deedee. Et pourtant elle va aussi pouvoir compter sur Hayes, cet homme qu’elle a tant aimé mais qui lui a brisé le cœur.

Je pourrais continuer de vous raconter l’histoire encore un moment mais quel intérêt pour vous finalement. Ce que je peux vous dire c’est que la découverte du passé entre Saylor et Mitch ou encore Saylor et Hayes est peu glorieux. Il est même assez triste à certains moments. Et pourtant certains souvenirs sont si doux à revivre avec les deux héros. On apprend à les connaître à l’adolescence et on comprend ce lien qui existe toujours entre eux. Ensemble, c’est d’une telle évidence qu’on se dit "mais pourquoi avoir perdu 10 ans après de si beaux moments". Ils redécouvrent tout ce qu'ils ont aimé chez l'autre et on suit cet amour renaissant malgré le contexte.

K.Bromberg ne facilite pas la vie à ce couple car ils vont avoir quelques obstacles de tailles à surmonter mais on tombe si vite sous le charme de cette pâtissière qui se retrouve enfin, qui retrouve son énergie, sa fougue avant qu’elle n'ait été bridée. Et Hayes est un homme si drôle, si attentionné, si passionné... Quand il se donne un objectif, il fait tout pour l’atteindre.

Je ne vous cache pas qu’à un moment donné, tellement enchantée par les attentions de Hayes que le sourire ne m’a pas quitté jusqu’à la dernière page. J’ai eu un peu mal aux zygomatiques après coup. Mais quel pur plaisir de lire Sweet Heart.

La seule chose que je retiens dans ce récit, c’est tout cet amour dont nous bombarde Kristy. Il est puissant, évident et authentique. J’ai fondu comme la neige au soleil. Si Driven est tout aussi intense, je ne tarderais pas débuter cette saga.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire