Concours Anniversaire 3 ans

lundi 9 avril 2018

Seuls au monde - Caroline Mongas

Résumé :

Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un play-boy égocentrique, irrespectueux et capricieux.

Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante.

Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…
____________________

Vous pouvez suivre l'actualité de Caroline Mongas
sur leur page Facebook

Achetez-le sur Amazon

Avis Honey :

J’avais vu passer ce roman lors de sa sortie numérique mais vous le savez on ne peut pas toujours tout lire. Alors en découvrant qu’il sortait en papier je n’ai pas pu le laisser. Il faut savoir que je suis mega fan de Caroline Mongas. Du moins, je la suis inconditionnellement sous son autre pseudo, Rose Becker, publiée chez les Éditions Addictives.

Je crois que la première chose que j’ai adoré c’est ce petit poche, il est mignon tout plein. La couverture est superbe, je l’adore. Et le résumé laisse entendre que ce duo est explosif. De quoi passer un bon moment en tout cas et c’est mon cas.

Je crois que je suis très difficile en ce moment, et ça fait du bien de lire un roman d’une traite sans être déconcentré à tout va. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas réussi à me déconnecter totalement et ça fait un bien fou.

Même si je ne suis pas forcément fan des livres écrits à la troisième personne, d’autant que Caroline nous offre un double POV, je me suis laissée grisée par l’humour de l’auteure. Je ne vais pas vous mentir, je m’attendais à un récit un petit plus coquin et finalement j’ai apprécié que ce ne soit pas que ça.

Caroline nous embarque dans cette aventure synonyme de survie, de dialogues piquants, d’entraide. Ce n’est pas parce qu’ils vivent une épreuve que ses personnages perdent leur personnalité, au contraire. Nos deux survivants vont devoir se battre pour encaisser chacune des épreuves qui les attend. Non parce que ça ne s’arrête pas au crash de l’avion, ils ne vont clairement pas été épargner.

J’ai beaucoup apprécié la tournure que prend la relation entre Deborah et Daniel. Ils sont fidèles à eux-mêmes. Quand elle est organisée et perfectionniste, lui reste prétentieux et égocentrique. Et pourtant le duo fonctionne du tonnerre car derrière les disputes, ils se respectent l’un l’autre. L’amour vache vous connaissez ? Et bien ça résume grossière leur relation professionnelle. Jusqu’à ce que ce coup du sort les rapproche.

J’ai retrouvé dans ce roman ce que j’aime chez Caroline : son humour, sa douceur. Mais aussi l’authenticité des émotions ressenties. Je ne me lasse pas de la lire et je continuerai encore de la suivre quelle que soit la maison d’édition qui la publiera.

2 commentaires:

  1. Il me tente beaucoup celui-là !!! Le résumé me faisait un peu peur, mais ce que tu en dis m'a convaincue.

    RépondreSupprimer